Au programme :

La découverte de l'organisation de la comptabilité dans l'entreprise, la production de l'information financière, l'organisation et le traitement des données dans le système d'information comptable, l'élaboration et l'interprétation des états financiers, la démarche budgétaire. Tous ces apprentissages se font le plus souvent en prenant appui sur différents logiciels (Progiciel de Gestion, tableur, …)

Témoignage enseignante

« Par exemple, lors d’un projet à réaliser en groupe (projet qui donnera d’ailleurs lieu à une évaluation pour le baccalauréat), les élèves vont être amenés à porter un jugement sur la santé financière d’une entreprise, analyser sa capacité d’investissement, proposer des solutions de financement adaptées, juger de la rentabilité de son activité, etc… Ils devront être capables de réaliser un véritable « diagnostic » de cette entreprise, devront se positionner en tant que gestionnaire, et faire des propositions pertinentes pour améliorer la situation de leur entreprise. Cette spécialité de terminale requiert de la rigueur et de l’application, et quand les bases sont acquises, l’élève va retirer une réelle satisfaction à voir les différentes pièces du « puzzle comptable » s’imbriquer ! Il n’est pas nécessaire d’être à proprement parlé « fort en maths », mais il faut cependant aimer jongler avec de nombreuses données quantitatives. Si cette spécialité lui a plu, l’élève pourra l’année d’après poursuivre dans cette voie, car les places en formations post-bac dans le domaine de la comptabilité et de la Gestion, ainsi que les débouchés professionnels y sont nombreux ! »

Delphine Matrat, enseignante

Témoignage élève

En STMG, les aspects qui me plaisent le plus sont le management et le droit et puis j'ai eu un coup de cœur pour la spécialité de terminale : gestion et finance. Au départ je voulais travailler dans les bureaux cela était donc un très bon compromis, même si je n'étais pas très sûre de ce que je voulais faire car je savais qu'on avait encore accès à tous les types d'études (grandes écoles, prépas, licence …) après un bac STMG. J'ai développé de nouvelles compétences dans les techniques de comptabilité et également en droit et en économie où l'on a appris des choses très utiles pour la vie de tous les jours. J'ai repris confiance en moi car en seconde j'avais des difficultés et je n'arrivais pas à m'adapter au rythme. J'aimerais, après le bac, faire un BTS opticien lunetier. Ce métier n'est pas vraiment en lien avec ma formation mais je me suis rendue compte que je voulais combiner les relations humaines avec l'administratif qui l'accompagne.

Laura, terminale STMG-GF, lycée Henri Meck à Molsheim

Au programme

Le domaine commercial et les grandes notions du marketing : le comportement du consommateur, les raisons qui motivent ses achats et comment le fidéliser ; le positionnement sur le un marché donné : les différents types d’entreprises, la concurrence ; l’étude de l’analyse d’un produit, comment agir sur comportement des consommateurs au travers des logos, des codes couleurs ; mais aussi comment on fixe  les prix. Enfin, la familiarisation avec les différentes formes de communications: le mécénat, le sponsoring, la communication évènementielle. Sans oublier l'aspect éthique et la responsabilité des entreprises.

Témoignage enseignant

Les élèves de terminale découvrent la mercatique, à partir de situations concrètes concernant des entreprises, qu'ils connaissent bien généralement. D'ailleurs, la compréhension des cours passe aussi par des applications et des échanges sur les concepts abordés dans les autres matières. Souvent, les élèves travaillent en groupe, sur un des thèmes du programme, par exemple sur le cours de communication, ils ont d'une part choisi une publicité (sous forme de vidéo), pour la présenter à la classe et d'autre part, ils ont rencontré un journaliste, dans le cadre de "la semaine de la presse". Mais ils sont surtout plus autonomes et actifs, à travers la réalisation des stages en entreprise en première et deuxième année, qui permettent aussi de rendre  les cours plus vivants.

Amal Kaddouri, lycée Camille Sée à Colmar

Au programme 

Les élèves étudient le fonctionnement des organisations sous l’angle des ressources humaines : comment motiver les individus, exploiter leur potentiel, les fédérer, les faire coopérer, améliorer leurs conditions de travail, etc. Ils découvrent, à travers cette étude, les aspects du droit du travail (recrutement, rémunération, sécurité, formation, etc.), les méthodes de résolution des conflits, les outils de travail collaboratif, etc., ainsi que les objectifs et les moyens de diffusion de l’information et de communication.

Témoignage enseignante

À travers l’étude de cas concrets et d’expériences menées dans différents types d’organisations (entreprises, administrations publiques et privées), les élèves prennent connaissance des pratiques et des méthodes employées, des difficultés rencontrées, des réussites et des échecs des dispositifs mis en œuvre en matière de ressources humaines. Après la phase de découverte, ils doivent apprendre à analyser une situation, à cerner les problèmes, à mesurer les risques et les enjeux d’une décision, afin d’être capables de proposer des solutions réalistes et viables. Cette compétence est évaluée à la fois à l’écrit (épreuve de spécialité) et à travers le projet réalisé en groupe en cours d’année. Cette 2e expérience les confronte également aux particularités (avantages et inconvénients) et aux exigences du travail d’équipe. D’après leurs témoignages (cf. questionnaires joints), les élèves ont appris à mieux communiquer, à acquérir de l’autonomie, à développer leur créativité et à prendre confiance en eux.

Annie Spielmann, lycée Henri Meck à Molsheim

Témoignage élèves

Nos coups de cœurs : la découverte ! Et la matière principale : RHC qui traite de motivation, de communication, de recrutement et de conditions de travail en entreprise, elle donne envie de travailler ! La formation est ouverte sur les relations, l’économie, les langues…

Pourquoi ce choix ? J’ai choisi la spécialité RHC car elle me donne la possibilité de concentrer mes efforts sur des matières qui peuvent être très utiles pour moi plus tard.

Les compétences acquises : J’ai appris à m’affirmer davantage, j’ai développé des compétences techniques (utilisation d’outils informatiques) et théoriques. J’ai découvert le fonctionnement du monde du travail, les relations au travail, les techniques d’information et de gestion des entreprises. J’ai appris comment se comporter, régler des conflits, pourquoi le bien-être au travail est important…

Notre avenir : Un BTS MUC en alternance pour travailler dans une unité commerciale, un BTS Transport et logistique et une formation de réceptionniste.

Un message : Je ne regrette pas du tout mon choix car le programme est très intéressant. Je trouve très enrichissant d’avoir un aperçu du monde du travail avant même d’avoir commencé à y travailler ! Nous sommes des individus qui formons la société et c’est important de développer des compétences relationnelles et comportementales.

Sabrina, Selin et Samir, élèves en TSTMG – RHC

Ou

Témoignage élève

Nous apprenons beaucoup sur la communication et sur les ressources humaines dans les organisations, cette filière permet aux élèves d'être plus à l'aise à l'oral et nous apprend énormément sur la vie au travail, ce qui est important pour toutes les personnes voulant entrer dans le monde professionnel. Personnellement cette formation m'aura appris à m'exprimer en public, sans avoir de honte et de stress. Elle m'aura apporté de nouvelles compétences : la gestion du temps, l'amélioration de la communication, la timidité (prise de parole...), l’utilisation de logiciels lors des heures de TD (bubble'us...), le travail en groupe…

Laura TSTMG – RHC